fbpx

Marketing Automation comment faisait-on avant ?

Marketing Automation comment faisait-on avant ?

Un e-mail de votre assureur qui vous souhaite un joyeux anniversaire, une fenêtre de livechat surgie de nulle part sur le site de votre téléopérateur, une relance pour vous rappeler la réduction valable sur le panier abandonné chez votre épicier on-line ou encore une publicité avec la photographie du plat du jour alléchant du bistrot du coin juste avant votre pause déjeuner en marge de votre page facebook ?

Ce n’est là qu’un aperçu des possibilités d’applications concrètes de campagnes et d’actions marketing gérées par automatisation ou marketing automation simples à mettre en place et à portée des petites ou grandes entreprises.

RIEN N’EST JAMAIS ACQUIS

Fer de lance du marketing digital, l’automatisation assistée par logiciel ou marketing automation est réputée idéale pour décocher l’offre personnalisée à l’instant « t », là où l’utilisateur sera le plus réceptif et pour organiser vos fichiers clients en segments afin de personnaliser vos offres et messages en fonction du degré de relation établie avec le client (nouvel adhérent ou utilisateur en recherche d’information par exemple, on parle alors de #lead nurturing ou mise sous couveuse d’un contact à maintenir et à mener à maturité).

Au final, le marketing automatisé est l’outil incontournable
pour convertir des prospects en clients,
soigner et développer une relation avec sa clientèle
sur le long terme.

Heureux le marketeur qui, une fois la machine calibrée de façon quasi millimétrique, est libéré de ses tâches répétitives. Il garde la vision d’ensemble de votre stratégie digitale et continue ainsi d’élaborer de futures opérations épatantes pour sans cesse séduire votre audience.

INTÉGRER LE MARKETING AUTOMATION

La mise en place d’un logiciel demande de considérer l’ensemble du parcours client. À chaque étape de la rencontre avec le client, un scénario -ou workflow- est défini et un ensemble de tâches automatisées lui sont attribuées. À noter que les contacts établis sont filtrés en fonction de leurs actions ou d’informations liées à leur identité (âge, localisation, genre, premier achat, …).

Par exemple, lorsque Madame Catwoman commande sa 3ème paire de bottes en cuir de l’année en ligne, elle reçoit automatiquement une invitation au prochain pop-up store de la marque, réservé à ses clients VIP.

Les limites d’utilisation sont celles de l’imagination des professionnels car la démocratisation et la multiplication des logiciels de marketing automation actuellement sur le marché, le plus dur sera certainement de faire son choix. Indépendamment du budget, on s’orientera volontiers vers un outil simple d’utilisation et évolutif pour y dessiner les scénarii les plus proches de la réalité de la clientèle de l’entreprise.

DU TACT ET DU TIMING

En chasseurs de papillons qui déploient leurs filets sur la grande toile du web, les professionnels du digital ont néanmoins tout intérêt à rester concentrés sur la nécessité de cibler juste dans la forme, le ton et le timing.

D’une part pour éviter l’effet big brother auprès du consommateur. De plus, l’impact auprès de Madame Catwoman serait rédhibitoire si elle recevait un code promotion réservé aux nouveaux usagers à la conclusion de son 3èmeachat.

Discernement, bon sens et respect de la protection des données seront les garants d’une communication responsable et durable et particulièrement pour le maniement des technologies de datas marketing.

BONNES PRATIQUES POUR VOTRE MARKETING AUTOMATION

1. PLANIFIER

L’automatisation ne remplace pas la recommandation. Le marketing automation soutient la vente mais ne remplace pas une offre et un service client de qualité qui repose sur un management coordonné. Les efforts de vente et de branding ont avantage à s’accorder pour garantir une image cohérente et une bonne réputation auprès du public, d’où l’intérêt d’intégrer le marketing automation à sa stratégie digitale faisant elle-même partie d’un plan marketing d’entreprise de base.

2. ANALYSER, COMPRENDRE ET GÉRER LES DATAS

Après la conception et la mise en œuvre d’une campagne vient l’analyse des données qui concerne directement le fichier clients, raison d’être d’une entreprise. Le soin à apporter au dispatch des données et à leur compréhension est capital pour s’adresser à eux, personnaliser l’offre et les futures actions marketing à l’exemple du bon suivi et usage du scoring (points attribués en fonction des comportements).

3. SOIGNER LES TEMPLATES

D’abord car on est jugés sur ce qui est visible mais également car avec un graphisme qui claque et une conception technique efficace, une newsletter ou un webinar qui incluent des contenus adéquats, des éléments de présentation en rapport et des espaces d’inscription et de suivi sont de véritables pièges à leads. Chaque diffusion est une invitation au petit clic qui fera toute la différence.

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Véronique Fass

Véronique Fass

Laisser un commentaire

A propos d'Idée Digitale

Idée digitale est une agence de marketing digital spécialisée dans l’accompagnement web à 360° des entreprises qui souhaitent optimiser leur visibilité sur Internet.

Derniers articles

Suivez-nous sur Facebook

Et aussi sur